CONFIANCE EN SOI ET PUISSANCE DE FRAPPE

Dans cet article, j’aimerais vous parler du sujet suivant : confiance en soi et puissance de frappe. Mais avant cela, je vous invite à télécharger votre cadeau gratuit situé sur cette page ainsi qu’à cliquer sur le bouton « s’abonner » pour vous abonner à la chaîne Youtube de KMG France et rejoindre les centaines de pratiquants de krav maga membre de la communauté KMG France de YouTube.

Une technique pour avoir confiance en vous, une technique qui vous permettra d’augmenter votre niveau de confiance en vous, une technique qui vous permettra d’être plus calme dans les situations de stress. Cette technique, c’est le développement de la puissance de frappe. Lorsque vous allez développer votre puissance de frappe, vous allez découvrir que vous pouvez créer des dégâts massifs avec votre corps.

Le fait de savoir que vous pouvez créer des dégâts massifs avec votre corps va vous rassurer. Du coup lorsque vous serez en situation de stress, vous serez rassuré parce que vous vous direz : je sais que je peux « détruire », je sais que je peux créer des dégâts massifs, je sais que je peux faire mal si j’en ai besoin. Et cela, cela vous permettra d’être beaucoup plus zen et beaucoup plus calme.

La question est : comment développer sa puissance de frappe pour avoir confiance en soi ? Je vais vous donner un outil qui vous permettra de développer cette puissance de frappe.

Bonjour à vous !

Emmanuel Ayache, expert international en krav maga self-défense et auteur du livre défendez-vous. Dans cette vidéo, je vais vous apprendre une technique pour augmenter votre niveau de confiance en vous grâce au développement de votre puissance de frappe. Mais avant cela, je vous invite à télécharger votre cadeau gratuit situé sous cette vidéo et bien évidemment à vous abonner à la chaîne KMG France de YouTube pour rejoindre des milliers de pratiquants de krav maga.

Comment augmenter votre puissance de frappe ? Il y a plusieurs principes qui vous permettent d’augmenter votre puissance de frappe. Aujourd’hui, je vais vous en expliquer un qui a une particularité spécifique, c’est qu’il peut s’appliquer à toutes vos frappes. On va le voir spécifiquement sur le coup de poing direct.

Cette technique, si j’ai un partenaire en face de moi, c’est ce qu’on appelle le transfert de poids. C’est-à-dire que mon poids est situé à une zone précise ici et lorsque je vais frapper dans la cible, je vais transférer mon poids vers la cible. Cela donne quelque chose comme cela. Vous voyez que mon poids passe d’une position t à une position vers l’avant. D’accord ! C’est-à-dire que mes épaules, ma ligne des épaules, si vous voyez sur la caméra où elle se trouve, lorsque je frappe, elle est déportée vers l’avant.

Si au moment de frapper vous voyez que la ligne des épaules ne bouge pas, vous voyez que là cela ne bouge pas, il y a un problème de puissance de frappe. On a plusieurs formules physiques qui nous disent : l’énergie cinétique égale 1/2 de mv². Cela veut dire que c’est la moitié de la masse fois la vitesse au carré. Dans cette formule, pour augmenter l’énergie cinétique déployée dans une frappe, la masse est mise en jeu. Cela veut dire que dès que je vais augmenter la masse dans la direction, forcément, je vais augmenter l’énergie cinétique. On a d’autres formules : la force est égale à la masse fois la vitesse. C’est pareil. Masse fois vitesse. Aujourd’hui, on ne traite pas de vitesse, on traite de force.

Comment je fais pour mettre ma masse vers l’avant ? On dit que la force vient du sol. C’est-à-dire que si vous voyez mon pied au sol ici, lorsque je frappe, je pousse le pied au sol. C’est pour cela que c’est fondamental d’avoir de très bons appuis et d’avoir de très bonnes jambes, de ne pas être ici si jamais j’ai les pieds proches l’un de l’autre en krav maga et que j’essaie de pousser. Il n’y aura pas de puissance de frappe.

Dès que j’ai une base un peu plus large et je pousse sur mes jambes comme si je voulais pousser un mur fort face à moi ou une voiture, je suis obligé de prendre appui au sol. Donc mon talon va se décoller, mes doigts de pied vont bien s’ancrer dans le sol, la puissance va passer au travers de ma jambe, au travers de mon tronc, au travers de mon épaule pour aller jusque dans la cible. Le but : pousser le maximum vers l’avant.

Une fois que j’ai poussé, je reviens en garde automatiquement. Cela fait partie de la vitesse, pas de la masse. Mais dès que j’ai frappé, je reviens en garde et je remets ma masse au même endroit. Je vous ai dit que c’était pareil pour plein de frappes. Cela veut dire pour le coup de coude, pour le crochet, pour l’uppercut. À chaque fois, il faut que je réfléchisse pour amener ma masse dans la direction de la frappe. Et, lorsque j’ai compris cela, c’est bon.

On me pose souvent la question qu’est-ce qui se passe avec le bras gauche ? Le bras droit, je peux tourner et frapper ici. Comment je fais pour amener ma masse vers la gauche ? C’est exactement pareil.

Le bras gauche, vous voyez que mon pied arrière pivote et pousse aussi vers l’avant. Vous voyez que la force traverse la jambe, traverse les hanches, traverse les épaules et mon poids si on regarde l’épaule gauche, cette fois-ci donc plus l’épaule droite, l’épaule gauche vient pivoter vers l’avant. Donc maintenant, vous voyez mon épaule gauche apparaître, je pousse mon poids vers l’avant. C’est que j’utilise mes 88 kg pour rentrer dans la cible et dès que j’ai frappé, je reviens. Encore une fois, si je frappe ici, je frappe qu’avec la force de mes bras. Dès que j’emploie mon corps dans un sens ou dans l’autre, j’utilise ma force.

On arrive à la fin de cette vidéo. Rappelez-vous une chose, pour augmenter votre niveau de confiance en vous, travaillez vos frappes inlassablement. Soyez sûr d’être efficace avec vos frappes. C’est évidemment vrai pour augmenter sa confiance en soi. C’est évidemment vrai pour pouvoir venir à bout d’un combat de rue. Si jamais votre puissance de percussion n’est pas bonne, si jamais vos frappes ne sont pas bonnes, vous ne pourrez pas venir à bout d’un agresseur si vous vous faites agresser en situation de rue.

Donc aujourd’hui, on a travaillé sur la masse. Arrangez-vous pour transférer le poids toujours dans la direction de la frappe, peu importe le type de frappes. Je vous ai montré spécifiquement pour le coup de poing direct. Peut-être à l’occasion d’autres vidéos, je le vous montrerai sur d’autres frappes, mais travaillez cela. Travaillez, travaillez et travaillez.

C’est tout pour moi. N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires situés sous la vidéo. N’hésitez pas à partager la vidéo, liker la vidéo et je vous retrouve très prochainement.

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

blog-comment-gerer-la-peurblog-3-conseils-de-krav-maga-pour-tous-les-arts-martiaux
X