COMMENT AIDER UNE PERSONNE EN DANGER

Dans cet article, j’aimerais vous apprendre comment aider une personne en danger, comment aider une tierce personne ?. Mais avant cela, je vous invite à télécharger votre cadeau gratuit situé sur cette page ainsi qu’à cliquer sur le bouton « s’abonner » pour vous abonner à la chaîne Youtube de KMG France et rejoindre les centaines de pratiquants de krav maga membre de la communauté KMG France de YouTube.

Alors, l’aide à tierce personne. J’avais réalisé, il y a quelque temps une vidéo sur les trois axes fondamentaux du Krav Maga, c’est-à-dire : la self-défense, le combat et l’aide à tierce personne.

L’aide à tierce personne est une composante fondamentale du Krav Maga. Il faut le comprendre sous deux axes principaux. La première chose, c’est une tierce personne que vous connaissez et pour laquelle vous êtes prêt à risquer votre vie. C’est-à-dire que s’il y a  un coup de couteau à prendre, s’il y a une balle à prendre, s’il y a un coup de poing à prendre, c’est vous qui allez le prendre. Donc, vous avez toute une partie, tout un pont du Krav Maga qui est orienté sur l’aide à tierce personne où je me mets en danger principalement, si une attaque est dirigée sur cette tierce personne.

Et il y a une deuxième situation d’aide à tierce personne où vous allez aider cette tierce personne sans vous mettre en danger. C’est-à-dire que vous n’êtes pas prêt à prendre la balle pour lui, vous n’êtes pas prêt à prendre le coup de couteau pour lui, mais vous désirez porter assistance à personne en danger. Je vous rappelle que selon la loi, vous devez porter assistance à une personne en danger.

Comment protéger un proche

Donc, dans les cours de Krav Maga, nous enseignons cela afin de vous permettre d’avoir les outils nécessaires pour aider une personne qui serait en train de se faire agresser. Donc, la première chose, c’est une situation où vous souhaitez protéger quelqu’un et prendre le coup à sa place. C’est-à-dire que si le sac représente une personne proche de moi et que Tony, tu te mets par exemple, dans cet axe-là ; Tony va avancer pour aller toucher le sac, pour aller faire une attaque ou peu importe et moi, dans cette situation, lorsque l’agresseur avance, je vais être ici.

Cela veut dire que je vais rapidement croiser la ligne, pour être entre l’agresseur et la personne que je défends. Dans cette situation, vous comprenez que s’il y a un coup de couteau ou quoi que ce soit ou une balle tirée, ou n’importe quoi, si c’est vers cette personne, à partir du moment où je suis là, où j’applique une couverture, c’est moi qui vais prendre le coup. Donc, à vous de savoir, si vous voulez ou non, vous mettre dans ce niveau de danger.

Il y a des situations où il n’y a pas de sujets. Si c’est  votre fils, si c’est votre femme, votre mari ou peu importe, vous allez tout de suite vous mettre en avant pour pouvoir vous prendre le coup. Si c’est quelqu’un que vous ne connaissez pas, est-ce que vous allez le faire ou non ? C’est votre propre décision. Donc, quoi qu’il en soit, la première chose, c’est couvrir et après on discute : « qu’est-ce qu’il y a monsieur ? Calmez-vous monsieur ? Pourquoi avez-vous cette façon agressive, etc. » Donc : communication, mise en sécurité

La deuxième chose que vous pouvez faire : c’est attaquer. C’est-à-dire que dès qu’il arrive [scène de combat], déployez des frappes. Pourquoi vous déployez des frappes ? Parce que vous êtes dans une situation où vous trouvez que déployer des frappes est la meilleure des solutions. Dans une autre situation, il va peut-être falloir défendre. Si jamais, il frappe le sac avec un coup de poing, ce genre de chose.

C’est-à-dire qu’en même temps que je croise, je viens aider et protéger, protéger avec ma main, croiser avec mon corps la ligne, et en même temps, il frappe [scène de combat], frappez pour pouvoir déployer les premières frappes.

Donc, c’est la première situation. Bien évidemment, sur ces situations, il y a énormément de techniques. On a des formations, instructeur de protection rapprochée. Et d’ailleurs, il y en aura une au mois d’avril en France, avril 2018 dirigée par Eyal Yanilov et  moi-même qui couvre sur une semaine complète, huit à dix heures par jour, toutes les situations d’aide à tierce personne.

Ici, dans cette vidéo, je veux juste vous donner quelques informations, afin de pouvoir vous éveiller sur ce sujet. Mais on pourrait traiter le couteau, le bâton, l’étranglement, le coup de poing, le coup de pied, les axes différents, etc. C’est la première chose.

Comment protéger un inconnu

La deuxième chose : si vous ne voulez pas prendre la balle ou le couteau ou vous ne voulez pas vous mettre entre les deux, vous voulez juste aider une personne en danger, et là, la réflexion est : attaquer l’attaquant. C’est-à-dire que si l’attaquant est face au sac qui représente une personne qui est en train de se faire agresser, à partir du moment où moi, j’interviens, si Tony donne un coup de poing par exemple dedans, le seul fait de frapper ici, cela va désengager l’attaque.

Cela veut dire qu’attaquer l’attaquant, c’est le plus efficace. Il attaque une personne. J’attaque ici, j’attaque ici, j’attaque ici, j’attaque ici. C’est-à-dire que le déploiement de frappes va créer une séparation entre la personne qui se fait agresser et l’agresseur. Une fois que vous avez commencé à déployer des frappes, vous allez appliquer quelque chose de simple. C’est la déconnexion. C’est-à-dire que vos frappes vont être principalement orientées pour repousser l’agresseur.

Donc, éviter s’il est sur le sac de frapper dans cette direction-là puisque vous allez ramener l’agresseur. Évitez si jamais vous arrivez par-derrière de frapper ici et de rester dans cette position parce que s’il a un couteau, par exemple, il continu à planter le couteau et moi, je continue à frapper, mais cela ne va pas déconnecter. Donc, préférez toutes les frappes qui vont déconnecter les deux.

Et la deuxième chose, essayez de vous retrouver le plus vite possible entre les deux. Même si vous ne voulez pas prendre les coups au début, le seul fait d’avoir frappé ici et de passer ici, vous déconnectez entre les deux. Voilà !

C’est tout ce que je voulais vous dire aujourd’hui, sur l’aide à tierce personne. Rappelez-vous : est-ce que vous êtes prêt à prendre une balle ou un coup de couteau ou un coup de poing pour la personne ou pas ? Si vous êtes prêt, passez en couverture le plus tôt possible pour protéger la personne et gérer le problème. Si vous n’êtes pas prêt, pensez à attaquer l’attaquant, déconnectez, protégez la victime.

N’hésitez pas à poster vos commentaires si vous avez n’importe quelle question.

Merci et à bientôt !

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux !

Articles recommandés
entrainement krav magablog-comment-utiliser-un-baton-pour-se-defendre
X