4 erreurs dans une agression de rue - KravMagaGlobal

4 ERREURS À NE PAS COMMETTRE DANS UNE AGRESSIONS DE RUE

Dans cet article, j’aimerais vous apprendre 4 erreurs à ne pas commettre dans une agression de rue. Mais avant cela, je vous invite à télécharger votre cadeau gratuit situé sur cette page ainsi qu’à cliquer sur le bouton « s’abonner » pour vous abonner à la chaîne Youtube de KMG France et rejoindre les centaines de pratiquants de krav maga membre de la communauté KMG France de YouTube.

Soyez attentif à votre environnement

La première erreur que vous ne devez surtout pas commettre dans la rue, c’est manqué d’attention lorsque vous êtes dans la rue. C’est-à-dire que vous n’êtes pas attentif à votre environnement. La plupart des attaques, vous allez les voir arriver. C’est-à-dire que la personne, elle va être autour de vous, elle va vous observer, elle va se rapprocher de vous. Si vous n’êtes pas attentif, vous risquez de vous faire attaquer par surprise. C’est-à-dire que la personne va arriver, cela démarre directement.

La personne va se rapprocher de vous, vous n’aurez pas eu le temps d’avoir une démarche tactique. La personne va sortir une arme, vous n’aurez pas eu le temps de réagir. Du coup, soyez attentif. La meilleure chose pour être attentif, c’est utiliser ses yeux. C’est-à-dire que vous observez, vous analysez en permanence et vous prenez des décisions en fonction de ce que vous voyez.

La deuxième chose à utiliser, ce sont vos oreilles. C’est-à-dire que vous entendez un bruit, vous entendez des gens qui parlent. Parfois vous êtes assis, c’est derrière vous. Parfois, vous marchez dans la rue et vous entendez quelqu’un parler : « regardez celui-là, viens ! On va se le faire, etc. » C’est mieux de l’entendre plutôt que de ne pas être attentif parce que par exemple vous avez des écouteurs ou par exemple vous pensez à autre chose et complètement dans vos pensées, que là vous vous faites surprendre. Donc, soyez attentif en permanence.

Contrôlez votre “cerveau singe”

La deuxième erreur qu’il ne faut surtout pas commettre, c’est se laisser diriger par son cerveau singes. J’ai fait une vidéo qui explique le fonctionnement des trois cerveaux. Je vous invite à visionner cette vidéo, elle va apparaître maintenant sur votre écran. Ce qui est important, c’est de ne pas vous faire diriger par votre cerveau singe. La personne qui est en face de vous n’a qu’une seule envie, c’est de vous emmener sur son script. Elle vient, elle commence à vous chauffer, elle vous regarde mal, elle vous parle mal.

Si vous vous rentrez dans l’émotionnel, c’est-à-dire si cela vous prend aux tripes et si vous commencez à lui répondre, s’il vous dit : « qu’est-ce que tu as à me regarder ? » Ou vous dites : « ouais, mais qu’est-ce que tu as toi aussi ? » Cela se rapproche, cela va être qui va montrer qu’il est le plus grand, le plus fort. La plupart du temps, cela va se terminer avec des poussées et des frappes.

Du coup, l’objectif est de rentrer en sécurité chez soi, de pouvoir voir son conjoint le soir, de pouvoir voir ses enfants le soir et de ne pas se mettre en danger. Donc le cerveau singe, on le laisse de côté. On passe au niveau du néocortex. On est en train de réfléchir. Il me dit que j’ai une sale gueule : eh bien, ce n’est pas grave si j’ai une sale gueule. OK. Il n’y a pas de problème. Cela ne me dérange pas.

Il me dit : « pourquoi tu regardes ma copine ? » Je suis désolé, excuse-moi, il n’y a pas de problème. Donc, on se soumet volontairement. Cependant, on garde une attitude tactique. C’est-à-dire qu’on est prêt au combat et si cela bouge, s’il met une main dans la poche, s’il fait un mouvement violent, eh bien on peut réagir directement.

Respectez la loi

La troisième erreur à ne surtout pas commettre, c’est sortir du cadre légal. Le cadre légal est très strict en France. Il faut que ce soit proportionnel à l’attaque, il faut que ce soit instantané et il faut que ce soit nécessaire. C’est-à-dire que si vous faites n’importe quoi. Typiquement, je me fais agresser, une attaque avec un coup de poing au visage et je vais prendre une barre en fer et j’explose la tête de la personne en face de moi, je ne suis plus dans le cadre légal.

Si je me fais agresser et qu’une semaine plus tard, je retrouve mon agresseur et que je commence à le frapper pour me venger, je ne suis plus dans le cadre légal. Si je me fais agresser, mais que j’avais d’autres options que le combat, c’est-à-dire que j’aurais pu fuir, j’aurais pu communiquer, j’aurais pu tout mettre en œuvre pour ne pas combattre, eh bien encore une fois, je sors du cadre légal.

Cela dépend fondamentalement de votre système d’entraînement. À l’entraînement, il faut travailler le cadre légal. À l’entraînement, il faut se retrouver en situation de légitime défense pour ne pas commettre cette erreur dans la rue.

Soyez toujours prêt

Quatrième et dernière erreur à ne pas commettre, c’est ne pas être prêt au combat. Lorsque vous sortez, lorsque vous allez vous déplacer, vous savez où vous allez aller. Si vous allez dans un endroit à risque, un stade de foot, un pub, une boîte de nuit, n’importe quel endroit où il y a des gens avec un haut niveau d’excitation, n’importe quel endroit où vous risquez de rencontrer des gens alcoolisés, n’importe quel endroit où vous risquez d’avoir une situation d’agression. Un parking le soir, une rame de métro le soir, tous ces endroits-là, soyez prêt en amont.

C’est une erreur que d’attendre l’attaque. Soyez prêt en amont par exemple pour votre tenue vestimentaire. Si jamais vous sortez à une heure du matin, que par exemple vous êtes une femme, vous allez en mini-jupe avec des talons aiguille dans une rame de métro à une heure du matin, vous avez plus de risques que si vous prenez un taxi et que vous êtes accompagné par deux personnes.

Si vous allez dans un endroit à risque, par exemple tout à l’heure, j’ai parlé d’un stade de foot. C’est très courant de rencontrer dans un stade de foot des affrontements, il y a des gens qui sont très excités dans les stades de foot. Vous allez là-bas puis comme il fait chaud, vous êtes en short et en tongs. S’il y a n’importe quel mouvement de foule, s’il y a un moment où vous avez besoin de vous défendre, s’il y a un moment où vous avez besoin de fuir rapidement, vous êtes en tongs, vous allez vous blesser. C’est sûr et certain.

Vous n’allez pas pouvoir bouger, vous n’allez pas pouvoir pousser, vous n’allez pas pouvoir frapper, vous n’allez pas pouvoir utiliser les vos jambes. Donc, préparez-vous en amont, ne faites pas cette erreur d’attendre que l’agression soit sur vous avant de réagir.

C’est tout pour cette vidéo. Je vous ai donné quatre erreurs à ne pas commettre. Vraiment, écrivez-les, pratiquez-les, ne vous faites pas avoir. C’est très facile de se faire avoir. C’est très facile de se dire : «  ah mince, j’aurais dû faire cela ! » Réfléchissez avant vos mouvements. Prévoyez tout ce qui est tactique.

Si vous avez n’importe quelle question, posez-les dans cette vidéo. En dessous de la vidéo, vous avez une zone de commentaires. Je lis tous vos commentaires, j’essaierai d’y répondre ou alors cela me donnera des idées pour faire d’autres vidéos. Vraiment, je compte sur vous. N’hésitez pas à partager et à liker. Je vous dis à très bientôt.

Au revoir !

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

comment developper un mental de guerrierInterview d'hermance pratiquante de krav maga
X