COMMENT FEINTER SON ADVERSAIRE ?

Dans cet article, j’aimerais vous apprendre comment feinter son adversaire ? Mais avant cela, je vous invite à télécharger votre cadeau gratuit situé sur cette page ainsi qu’à cliquer sur le bouton « s’abonner » pour vous abonner à la chaîne Youtube de KMG France et rejoindre les centaines de pratiquants de krav maga membre de la communauté KMG France de YouTube.

Les feintes en krav maga. L’idée des feintes, c’est de pouvoir créer une ouverture sur son partenaire. C’est-à-dire que dans une situation de combat, en général, quand on apprend le combat, on a la tête, on frappe dessus. On a le ventre, on frappe dessus. On a les jambes, on essaie de frapper.

L’idée de la feinte, c’est de commencer à manipuler son adversaire mentalement pour pouvoir faire une ouverture. J’avais fait une vidéo il y a quelques mois sur la façon de saisir son partenaire pour pouvoir créer ces ouvertures. J’avais enseigné par exemple, si j’ai mon partenaire et que mon partenaire est en garde, on avait appris à utiliser son bras, descendre son bras, frapper et frapper.

Donc cela, c’est de la manipulation physique du partenaire. Physiquement, je vais attraper et je vais descendre pour modifier sa position pour créer une ouverture pour frapper et pour frapper. Dans la feinte, on va manipuler mentalement le partenaire pour qu’il puisse faire ce que je souhaite qu’il fasse. Pour cela, il y a plusieurs familles de feintes. Donc dans cette vidéo, je vais vous montrer deux familles parce qu’on ne peut pas tout montrer sur une seule vidéo, mais deux familles qui sont très intéressantes.

Donc la première chose, c’est par exemple, j’envoie un coup de poing au visage de Tony si jamais, il est en garde. On suppose que si j’envoie un coup de poing, il va utiliser sa main pour se défendre. S’il n’utilise pas sa main pour se défendre, c’est très bien. Il a pris la droite en pleine tête, pas besoin de faire de feinte.

Mais si vous voyez que pendant le combat, chaque fois que vous envoyez un coup de poing, il défend bien. À chaque fois que j’envoie, je ne peux pas toucher son visage, je vais envoyer mon poing feinté pour créer le mouvement, créer ce qu’on a fait tout à l’heure volontairement avec sa main.

Là, je le crée mentalement, je l’envoie et il va bouger sa main. Du coup dès qu’il a bougé sa main, je peux envoyer à un autre endroit et par exemple utiliser ce qu’on appelle une feinte de direction. C’est-à-dire que j’envoie dans une première direction, je change de direction et je passe au-dessus.

Dès qu’il a découvert son visage ici, il y a une ouverture qui a été créée et je peux rentrer. Comment je rentre en changeant la direction. Du coup pour faire la feinte, vous êtes obligé de faire au moins la moitié du chemin parce que lui il faut qu’il y croie. S’il n’y croit pas, il ne va pas bouger.

Si par exemple, je fais cela et je vais directement ici, il va bouger vers ma frappe extérieure. Il ne va pas bouger vers l’intérieur. Donc, il faut vraiment que je fasse la moitié du chemin et dès que la moitié du chemin est faite, je peux changer de direction et frapper vers d’autres endroits.

On peut faire la feinte de direction dans l’autre sens. C’est-à-dire que pareil, je suis en combat avec Tony. À chaque fois que j’envoie ma main, je vois qu’il défend systématiquement. Il est efficace dans son mouvement. Du coup, je dis : tiens, je vais manipuler son corps mentalement. Je vais le forcer à faire un mouvement d’ouverture pour créer l’ouverture ici.

Du coup dès qu’il est ouvert ici, je change de direction et je viens frapper au visage. Cela veut dire que vous allez faire un demi-mouvement ici pour aller frapper au visage directement derrière. C’est ce qu’on appelle des feintes de direction.

On peut faire d’autre feinte sur une autre famille qui s’appelle par exemple les feintes en hauteur. On ne va pas être dans des directions différentes, on va être dans des hauteurs différentes. On va chaque fois s’amuser à le manipuler pour que la hauteur change au dernier moment.

Par exemple, si on est en garde et je vois que quand je frappe en bas, il vient lever sa jambe pour défendre, il vient se baisser un petit peu peut-être que cela ouvre ici vers le haut. Donc en tout cas, ce que je vois, c’est que si j’envoie mon low kick, cela protège. Du coup, je me dis : tiens, il y a peut-être quelque chose à faire où on va feinter en bas pour aller en haut.

J’arrive. Dès que j’ai feinté en bas et que lui cela a déclenché le mouvement en bas, je monte en haut au niveau de la tête. Après, je peux continuer à frapper. Je peux, encore une fois, si on approche utiliser les mains, par exemple viser en bas. Donc, on est toujours dans les feintes en hauteur. Viser en bas, cela va déclencher ce type de défense. Donc, il va rentrer le coude et après passer en haut.

Donc, c’est sur deux hauteurs différentes. Dès que j’ai fait cela, je peux aller en haut puisque le visage maintenant est ouvert. S’il est en position ici, dès qu’il a fait ce mouvement, il se retrouve complètement découvert ici et je peux viser en haut.

C’est des exemples avec les pieds, avec les points. Une fois qu’on a fait ces feintes en hauteur et en direction avec un seul membre, on peut aussi mixer les deux membres. On peut aussi faire un membre et le membre opposé, un membre et la jambe. Il y a énormément de possibilités. Ce qui est important, c’est de comprend le concept.

Dans cette vidéo, je vous ai montré des feintes. C’est excessivement efficace. Cependant, il faut absolument maîtriser les frappes avant de faire des feintes. Si vous ne savez pas mettre un bon coup de poing, si vous ne savez pas mettre un bon coup de pied, cela ne sert à rien de faire une feinte puisque derrière vous ne saurez pas quoi faire, vous ne serez pas efficace. Donc du coup, vous aurez créé l’ouverture. Mais s’il n’y a pas d’efficacité derrière, vous n’allez pas pouvoir mettre votre agresseur chaos et vous n’allez pas pouvoir finir le combat.

Donc première chose, on maîtrise les basiques. Deuxième chose, on peut apprendre les feintes. Sur les feintes, je vous ai présenté deux familles. Il y a d’autres familles qui existent. Encore une fois, comme ce que je vous ai dit dans la vidéo, il y a plusieurs possibilités. Il y a vraiment une multitude de possibilités.

J’utilise ma main droite et après, je feinte avec la gauche. Quand je feinte avec la droite, je frappe avec la gauche. Je feinte avec la gauche, je frappe avec la droite. Je feinte sur tous les types de frappes possibles. C’est vraiment très riche comme technique. N’hésitez pas à les utiliser. N’hésitez pas à les essayer. Dans votre prochain cours, vous allez pratiquer le combat, faites attention à votre partenaire.

N’oubliez pas de liker la vidéo, commenter la vidéo, partager la vidéo et je vous retrouve très prochainement pour une autre vidéo.

Au revoir et à bientôt !

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

le-krav-maga-est-il-une-arnaque-pourquoi-jai-dedie-ma-vie-au-krav-maga-
X