COMMENT FAIRE FACE ÀPLUSIEURS AGRESSEURS ?

Dans cet article, j’aimerais vous apprendre comment faire face à plusieurs agresseurs. Mais avant cela, je vous invite à télécharger votre cadeau gratuit situé sur cette page ainsi qu’à cliquer sur le bouton « s’abonner » pour vous abonner à la chaîne Youtube de KMG France et rejoindre les centaines de pratiquants de krav maga membre de la communauté KMG France de YouTube.

Un principe fondamental lorsque vous êtes face à plusieurs agresseurs. Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, c’est très rare lorsque vous êtes face à un seul agresseur. Très souvent, il va y avoir deux personnes, trois personnes qui vont venir vers vous. Vous ne pouvez pas gérer deux personnes comme une seule personne. Il va y avoir beaucoup plus de données à analyser, beaucoup plus de risques, il va y avoir beaucoup plus de tactique qui va être mise en place.

Dans cette vidéo, je vais vous parler un petit peu de cette situation. Comment faire ? Quelques tactiques, quelques notions à prendre en compte et surtout un principe fondamental. Par exemple dans cette situation, je suis face à Tony et Alexis. Vous devez faire attention à votre position tactique.

C’est-à-dire que lorsque je ne suis face qu’à un seul agresseur, j’ai ces deux bras, ces deux jambes. Si je me mets face à deux agresseurs, j’ai les quatre bras et j’ai les quatre jambes. Le problème, cela va être de pouvoir faciliter au maximum mon travail parce que si les deux commencent à m’attaquer ici, cela ne va pas être bon. Je vais être complètement surchargé d’information. Je ne vais pas pouvoir gérer et faire des défenses.

Au niveau du principe, c’est essayer de vous déplacer pour avoir le moins de choses à gérer. C’est-à-dire que peut-être que si j’ai les deux ici, je vais me mettre ici, je vais parler et je vais communiquer avec les deux. Là, c’est beaucoup plus facile. C’est-à-dire que Tony est un peu gêné par Alexis. Je peux me déplacer dans cette zone-là pour pouvoir parler. C’est-à-dire que s’ils avancent un petit peu vers moi doucement, je vais être ici. Je vais dire : « oui, qu’est-ce que vous voulez les mecs ? Il n’y a pas de problème. Il n’y a pas besoin de s’embrouiller. »

Donc, vous voyez que j’utilise les principes de position tactique qu’on a déjà vue. C’est-à-dire une jambe devant, une jambe derrière, les mains au-dessus des coudes. Je suis plutôt en langage apaisé. C’est-à-dire que je ne suis pas en position de garde ici parce que sinon ils vont attaquer directement. J’essaie de désenclencher et j’essaye de me déplacer.

Dans la situation que vous venez de voir ici, lorsque je me suis déplacé et que je me déplace vers ce côté, il y a un avantage clair et net. C’est que s’ils avancent, moi le fait d’être ici stopper, je sais que je n’aurai pas de problème derrière moi. Il ne va pas y avoir un autre agresseur qui va arriver derrière moi. On ne sait pas, ils sont peut-être trois, quatre. Je prends donc en compte aussi l’environnement. Et là, j’ai juste à gérer un seul agresseur.

Quel est le problème ? C’est que si je me mets aussi derrière ce mur, je vais avoir beaucoup plus de mal à bouger. À chaque fois, vous avez un avantage et un inconvénient. Le mur, il me permet d’être sûr qu’il ne va pas y avoir un autre agresseur. Le mur m’empêche de bouger. Si jamais, je me mets dos à la caméra, peut-être qu’il y a d’autres agresseurs ici, mais peut-être que je vais pouvoir fuir beaucoup plus facilement.

Maintenant la question que vous vous pouvez vous poser : qu’est-ce qui se passe s’ils continuent à avancer non-stop ? Donc, on va faire un exercice. Cela ne reproduit pas exactement la réalité, mais c’est juste pour que vous puissiez pratiquer ce principe. L’exercice est simple. Les deux personnes vont marcher tranquillement vers moi et moi, je travaille juste mes déplacements. Donc, ils se replacent à chaque fois et je me déplace, je me déplace et je me déplace.

Vous voyez que pendant tout l’exercice Tony est gêné par Alexis. Cela veut dire que moi, je me déplace de façon si vous avancez vers moi, je me déplace de façon à ce qu’ils soient ici et dès qu’ils essayent de trouver une sortie, je me déplace de l’autre côté. Cela, c’est le premier mouvement. Voilà, on est dans un espace réduit donc, on est obligé de bouger doucement. Mais quand vous vous travaillez cela chez vous avec vos partenaires ou alors dans votre salle d’entraînement, vous pouvez utiliser tout l’espace.

Vous vous déplacez en pas chassé. Parce que si vous vous déplacez en bougeant comme cela, ou en croisant les pieds, vous risquez de vous casser la figure. Alors face à un adversaire, cela peut encore passer. Face à deux adversaires, si vous tombez par terre, c’est vraiment fini. Vous allez passer un très mauvais moment. Restez bien en stabilité, restez bien en pas chassés, déplacez-vous. Cela, c’est le premier exercice pour pratiquer ce principe.

Deuxième exercice pour pratiquer ce principe, on peut leur demander de venir faire des frappes circulaires pendant que je me déplace. On travaille donc un mouvement de krav maga. C’est-à-dire qu’à intervalles réguliers, celui qui peut, envoie la frappe. C’est-à-dire que moi, je continue à me déplacer et celui qui peut, s’il est face à moi, il va envoyer une frappe toutes les unes ou deux secondes. Donc, si on reprend l’exercice, ils avancent vers moi, ils envoient et je me déplace. Je me déplace et je me déplace.

Si jamais, je change ici, vous voyez qu’à un moment donné, on a été dans cette situation, je suis passé d’un agresseur un autre agresseur. Maintenant, Alexis est gêné par Tony et moi, je me déplace ici. Ce sont plus des exercices éducatifs, cela vous permet d’apprendre. Bien entendu, on ne va pas rester trois heures à se défendre et à bouger. Il va falloir contre-attaquer et c’est ce que vous pouvez faire dans le troisième et dernier exercice que je vous présente.

C’est-à-dire que vous allez tranquillement mettre des contre-attaques sur vos agresseurs tout en bougeant. Donc les contre-attaques, faites attention, vous visez le visage, les parties génitales. Vos agresseurs, ils sont là pour vous faire travailler, vous allez donc simuler les frappes et vous passez de l’un à l’autre. C’est-à-dire que s’ils avancent. Donc, ils avancent, le premier que je vois face à moi s’il bouge, je frappe. Je frappe et je me déplace tout en frappant.

À un moment donné peut-être Tony, il envoie une frappe, je peux me déplacer et changer. Maintenant, c’est Alexis qui est gêné par Tony. C’est important de frapper, se déplacer et observez. Vous avez vu dans cette vidéo, un principe fondamental qui est le fait d’aligner les agresseurs pour ne pas vous retrouver face aux agresseurs. Cela fonctionne contre deux, cela fonctionne contre trois, cela fonctionne contre un petit groupe. C’est-à-dire que vous devez toujours vous déplacer pour gérer le minimum d’agresseurs possible.

À partir du moment où vous passez entre les deux agresseurs, ou à partir du moment où vous les avez à côté de vous à gauche et à droite, vous êtes en situation à risque. C’est-à-dire qu’ils ont toutes leurs armes pour vous toucher. Bougez, percutez et à la première occasion de fuite, fuyez, partez, ne restez pas sur la zone de combat.

C’est tout ce que je voulais vous dire dans cette vidéo. N’hésitez pas à poster vos commentaires dans la zone de commentaire situé sous la vidéo. Partagez, likez et je vous retrouve très prochainement.

Au revoir !

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux !

Articles recommandés
Comments
  • Kouassi Valentin yao
    Répondre

    Mon inquiétude était de savoir a quel momant dans un agressions fêter dos a un mur maintenant comme la vidéo bien de le démontrer je vous remercier infiniment maitre Emmanuel et votre équipe.

Laisser un commentaire

Historique du kravmagacomment chuter dans la rue
X